- - - Faire un don - - -

Buts et actions

L’AKT est une ONG à but non lucratif. Elle ne dispose d’aucun moyen financier propre. Ses ressources proviennent de la générosité du public, d’entreprises, d’associations caritatives ou de collectivités publiques issues de Suisse et de ses pays voisins.

 

L’AKT a pour unique vocation de venir en aide à l’Institut des Sœurs Hospitalières de Notre Dame de Compassion (ISHNDC) engagée dans le domaine médico-social au profit de la population de la région de Momé Katihoé et d’autres régions du Togo où l’ISHNDC est appelé à entreprendre des activités du même genre (article 2 des statuts de l’AKT).

 

Par l’intermédiaire de l’ISHNDC, l’AKT travaille en collaboration étroite avec la population autochtone selon les principes du développement durable; elle entend promouvoir l’autonomie de la population d’une région déshéritée en application de la devise «Aider pour autonomiser».

 

Comité de l’association

- Francis-Luc Laurencet dr méd. président, CH-1870 Monthey

- Catherine Donnet, vice-présidente, CH-1872 Troistorrents

- Jean-Michel Raviglione, animateur de la section genevoise de l'AKT, CH-1217 Meyrin

- Paul-Marie Dorsaz, membre, CH-1926 Fully

- Sylvie Fracheboud, trésorière, CH-1870 Monthey

- Antoinette Gambetta, secrétaire, CH-1872 Troistorrents

- Catherine Perrin, membre, CH-1006 Lausanne

- Jean-Pierre Rovere, membre, CH-1950 Sion

- Marthe Wasem, membre, CH-1208 Genève

 

Comité de parrainage

- Me Raymond Deferr, président, ancien conseiller d’Etat et ancien président du gouvernement

  valaisan,CH-1870 Monthey

- Mgr Denis Amazu-Dzakpah, archevêque de Lomé, Togo

- Marianne Mudry, animatrice de l’association Soroptimist, CH-3963 Crans Montana

- Narcisse Seppey, ancien chef de service de l’Etat du Valais, CH-1978 Hérémence

- Me Wilhelm Schnyder, ancien conseiller d’Etat et ancien président du gouvernement valaisan,

  CH-3940 Steg

- Maria Pia Tschopp, préfète du district de Sierre, Montana-Village, CH-3963 Crans Montana

 

Au secours d’une région comptant quelque 40 000 habitants avec une forte proportion de jeunes, frappée par le sous-développement