- - - Faire un don - - -

Soeurs hospitalières

En 1998, trois sœurs hospitalières issues de la congrégation de Sion, Sr Elisabeth Alpiger (photo 2), Sr Marie-Pascale Dorsaz (photo 3) et Sr Marie-Bosco Heinzmann (photo 1), viennent apporter leur expérience à l’hôpital d’Afagnan au sud du Togo. Au cours de leur séjour, elles découvrent la région de Momé Katihoé constituée de plusieurs villages dispersés dans la brousse, avec une population de quelque 40 000 habitants. Il s’agit d’une région pratiquement dépourvue de toute infrastructure sanitaire de proximité et d’approvisionnement en eau potable. La scolarisation y est défectueuse, en particulier pour les filles, conséquence de la grande pauvreté de cette population composée d’agriculteurs vivant avec peine des produits de leur terre.

 

En 2002, les sœurs hospitalières accompagnées de jeunes Togolaises viennent s’installer dans cette région, fidèles à la devise «Christo in pauperibus» (au Christ dans les pauvres) et à l’esprit de Beaune: «Que les gens de peu soient reçus, alimentés et soignés!».

 

En accord avec les autorités religieuses et politiques concernées, elles y fondèrent l’Institut des Sœurs Hospitalières de Notre Dame de Compassion (ISHNDC), parallèlement à la construction du dispensaire «Hôtel-Dieu».

 

L’Association de soutien à l’ISHNDC (AKT) est une organisation non gouvernementale (ONG) créée en 2005 en vue de soutenir l’action des sœurs hospitalières. Ces dernières sont engagées dans le domaine médico-social et de survie au profit d’une population extrêmement pauvre et largement abandonnée à son triste sort. Pour plus de détail, voir les rubriques  ci-après «La communauté des sœurs hospitalières à Momé Katihoé» et «Buts et actions de l’AKT».